Les acteurs de la fibre en Loire-Atlantique

La chaîne des acteurs impliqués dans le déploiement de la fibre optique est longue. On y trouve aussi bien les opérateurs de télécommunications, l’État, les collectivités locales ou encore des acteurs privés comme des industriels, installateurs et équipementiers. Mais concrètement, qui fait quoi ?

Les opérateurs privés

Dans le déploiement de la fibre optique, les opérateurs privés (Orange et SFR) interviennent sur leurs fonds propres uniquement sur les seules zones pour lesquelles ils se sont engagés avec l’État dès 2011 dans le cadre du Programme national « très haut débit ». Ces engagements, renforcés en 2018, consistent à couvrir l’ensemble des zones d’initiatives privées (dites AMI pour appel à manifestation d’intention d’investissement) à savoir, les zones les plus denses en population à couvrir car les plus rapidement rentables pour les opérateurs.

Ainsi, en Loire-Atlantique, 3 territoires sont concernés par ces investissements privés :

  • Nantes métropole,
  • la Communauté d’agglomération de la région nazairienne et de l’estuaire
  • et la Communauté d’agglomération de la Presqu’île de Guérande.

Dès lors, ces trois secteurs ne sont pas concernés par l'action du Département en matière de fibre optique.

Le Département de Loire-Atlantique et ses partenaires

Pour garantir l’équilibre entre les territoires, le Département a donc piloté dès 2011 l'élaboration d'un schéma directeur territorial d'aménagement numérique en concertation avec les intercommunalités, la Région, l'État et les partenaires. Objectif : assurer la cohérence et la complémentarité des actions de développement de réseaux sur toute la Loire-Atlantique à long terme. De nombreux partenaires co-financeurs nous accompagnent sur ces projets (Europe, Etat, Région Pays de Loire). Le Sydela a également été un partenaire dans les actions de montée en débit réalisées de 2013 à 2016.

Depuis 2017, le Département, opérateur d’infrastructure à travers sa régie Loire-Atlantique numérique, déploie son propre réseau de fibre optique sur une soixantaine de communes pour un investissement de 108 millions d’euros. Grâce à ce Réseau d’initiative publique (RIP), 114 000 locaux seront éligibles à la fibre optique à horizon 2023.

Pour les usagers non éligibles à la fibre, le Département propose une aide à l’acquisition d’un kit de connexion alternative (satellite ou 4G fixe).

Fibre44, filiale d’Axione et ses partenaires

Afin d’atteindre l’objectif du 100% fibre en Loire-Atlantique d’ici 2025, le Département a confié en juillet 2020 le raccordement des locaux restant à Fibre44 dans le cadre d’une délégation de service public. Titulaire de cette délégation de service public pour 30 ans, Fibre44 est en charge de construire, d’exploiter et d’entretenir ce réseau de fibre optique qui reste propriété du Département. Fibre44 est un groupement conduit par Axione avec l’appui de ses actionnaires Vauban Infrastructure Partners et la caisse des dépôts. Dans le cadre des travaux, Axione est susceptible de faire appel à d’autres sociétés partenaires pour réaliser des opérations de génie civil, pose de poteaux, tirage de câbles…

Comme Loire-Atlantique numérique, Fibre44 est un opérateur d’opérateur. Il commercialise son réseau aux opérateurs privés, fournisseurs d’accès à internet, qui revendent leur abonnement aux usagers finaux, particuliers ou entreprises.

Les fournisseurs d’accès à internet

Les fournisseurs d’accès à Internet (nationaux et locaux) contractualisent avec Loire-Atlantique numérique et Fibre44 pour commercialiser leurs offres internet très haut débit aux habitants, entreprises, services publics…

Après souscription d’un abonnement à la fibre par un usager, le raccordement final entre le réseau public départemental et l’intérieur du domicile est réalisé par les fournisseurs d’accès à internet. Les coûts de ce raccordement final peuvent être répercutés au particulier selon les politiques commerciales de chaque Fournisseur d’Accès à Internet (FAI).

Was this page helpful ?