Le 1er avril dernier, une quarantaine de citoyens et agents s’est réunie à Nozay pour inventer les futurs services numériques du Département de Loire-Atlantique. Lors de cette journée de créativité intitulée les « Petits Ateliers des Projets Numériques », cinq propositions de services ont émergées pour répondre aux besoins spécifiques des différents publics : les familles, les personnes en situation de handicap, les seniors, les jeunes et les personnes en situation d’insertion.

Des projets de Tiers Lieu territorialisé ou nomade

Les habitants de Loire-Atlantique ont exprimé le besoin de disposer de lieux de médiation et d’expérimentation autour du numérique. Il apparaît que les citoyens sont favorables à l’utilisation de services numériques, à l’apprentissage et la manipulation d’outils innovants si cela s’opère dans un environnement favorisant le partage et le lien social.

Pour répondre au mieux aux besoins des personnes en situation de handicap, des jeunes et des familles le modèle du Tiers Lieu numérique s’est imposé avec trois projets de services développés :

Dans l’esprit des "lavoirs de village" d’autrefois, les projets de Tiers Lieu Universel et de Bricolab’ sont envisagés comme des lieux structurants pour la vie des territoires. Version nomade du Tiers Lieu, le Numéribus s’inspire du Bibliobus et a vocation à se déplacer sur l’ensemble du territoire pour sensibiliser les habitants aux enjeux et usages du numérique.

Un projet de plateforme en ligne pour créer des solidarités

Avec le projet Blabla Job, les participants aux « Petits Ateliers des Projets Numériques » de Nozay ont envisagé de rapprocher les personnes en insertion du monde professionnel via une plateforme en ligne qui pourra servir de prélude à des rencontres bien réelles sur le territoire.

Un projet de guichet unique pour gérer facilement son parcours de vie senior 

Les citoyens-inventeurs du projet Senior Plus ont entrevu les possibilités qu’offre le numérique de simplifier et coordonner l’ensemble des démarches administratives qu’impliquent, pour les personnes âgées, la perte d’autonomie.

Retour en vidéo sur cette 1ère journée d'atelier

Nous contacter

Réagissez, partagez l'info sur les réseaux sociaux

 #ateliersnumériques

storify


> Voir le storify