Territoire d’expérimentation, le Département de Loire-Atlantique a su développer et encourager les pratiques citoyennes innovantes grâce à plusieurs dispositifs tournés vers la culture du numérique : mutualisation et ouverture des données publiques, appel à projets Upload, soutien aux projets numériques des territoires et des associations… En situant son action au carrefour des initiatives locales, au cœur des réseaux en lien avec ses partenaires, il défend l’idée d’un numérique toujours plus accessible.

Le Département défend une culture du numérique toujours plus accessible, au service des habitants de Loire-Atlantique et de son action publique. Dès 2011, il ouvre gratuitement ses données publiques, projet récompensé à plusieurs reprises. Il continue d’expérimenter et d’innover dans de nombreux domaines : patrimoine culturel (numérisation 3D de l’écrin du cœur d’Anne de Bretagne, médiation), collecte et production de données (opération libre à Chéméré, site de photographies et d’images aériennes « vue du ciel »), tourisme, sport, transports... 

Le Département encourage également l'innovation citoyenne et les projets des territoires en leur apportant son soutien.

Appel à projets Open data : 13 projets soutenus

Pour permettre la création d’applications ou la réutilisation des données publiques qu’il a ouvertes, le Département de Loire-Atlantique a lancé un appel à projets permanent - sans date limite de candidature - destiné aux développeurs, étudiants, associations, entreprises… Ouvert à tous, l'appel à projets Upload concerne tous les projets : application, service, projet pédagogique.

Les candidats peuvent disposer gratuitement des 800 jeux de données publiques très variées (citoyenneté, mobilités, social, éducation, culture, tourisme, environnement, territoires), publiés sur la plateforme mutualisée avec la ville de Nantes, Nantes Métropole et la Région des Pays de la Loire.

À la clé, subvention, accompagnement par les services départementaux ou les partenaires associatifs ou privés du Département.

13 projets ont à ce jour été soutenus.

Parmi ces projets on retrouve entre autre :

  • Une application mobile pour découvrir le territoire autrement : Baludik
  • Un datagame développé par Casus Ludi favorisant la découverte du territoire sous forme de jeu de piste interactif, lequel a été proposé aux rencontres des délégués élèves lors du rallye citoyen de novembre dernier : en savoir +
  • Un service participatif et collaboratif permettant à des habitants de faire remonter des incidents ou suggestions d'une ville ou d'un territoire via une application mobile (fixmaville)
  • Un projet de plateforme d'ouverture des données évènementielles (ODE) porté par l'association Libertic

Soutien aux projets numériques des associations jeunesse

Le Département apporte son soutien aux associations développant leurs activités dans le domaine de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la citoyenneté. Parmi les projets soutenus destinés à un public jeune, de nombreux projets d'éducation à la citoyenneté sont en lien avec le numérique.

Parmi les projets numériques soutenus (22 à ce jour), on retrouve notamment un projet de mise en place d'ateliers radio dans les collèges rezéens, un projet de création de jeux vidéos au sein d'un espace jeunes nantais, la création d'un média de quartier à Rezé, la mise en place d'une Webradio dans le vignoble, la mise en place d'un espace d'animation de type Fablab sur Nantes, ou encore différents projets globaux d'éducation aux médias, aux réseaux sociaux et au numérique.

Soutien aux projets des collectivités

Le Département a défini 4 thématiques prioritaires pour le soutien aux projets locaux des communes et intercommunalités sur la période 2017-2021 :

  • l'éducation,
  • l'habitat,
  • les mobilités,
  • le numérique.

Au niveau numérique, les projets des territoires liés aux usages numériques et à la téléphonie mobile seront soutenus. En complément, dans ce dispositif, le Département prendra à sa charge, pour le compte des EPCI, leur contribution financière au raccordement final des usagers au réseau FTTH. Il participera financièrement au coût de déploiement complémentaire de la fibre optique vers des sites prioritaires.