Le dispositif Cybersquat consiste en une équipe de médiateurs-formateurs en littératie numérique qui se déplace sur l’ensemble du territoire départemental. Comme le coucou qui s’installe dans des nids inoccupés, l’équipe investit des lieux publics ou privés mis à sa disposition le temps de quelques heures, d’une journée ou d’une soirée de formation. Les enseignements proposés prennent en compte la diversité des rapports possibles au numérique, de débutant complet à amateur souhaitant se perfectionner ; chacun à la possibilité de développer ses compétences et de s’ouvrir à de nouvelles opportunités par le numérique.


Le contexte et les besoins du public

Selon les inventeurs du projet :

  • De nombreux métiers évoluent ou sont amenés à évoluer du fait de la révolution numérique (par exemple, développement des pratiques de télétravail, réunions ou entretiens par visio-conférence, etc.) ;

  • La fracture numérique participe aux problématiques d’insertion sociale et professionnelle. En effet :
    - Des sites spécialisés comme des sites d’échanges de biens et de services entre particuliers sont nombreux à proposer des offres d’emploi ;
    - Les professionnels en reconversion et les personnes à la recherche d’un emploi peuvent parfois percevoir que la maîtrise du numérique peut contribuer à la réussite de leur projet tout en se sentant démunis face à un ordinateur, les potentialités des logiciels de bureautique ou d’un navigateur web 
    - Internet, les forums et réseaux sociaux en particulier, constituent un vecteur majeur de socialisation et tend même à devenir un lieu d’expression démocratique ;
    - Les démarches administratives s’effectuent de plus en plus souvent en ligne, compliquant les demandes d’attribution de droits des publics éloignés du numérique ;
    - L’accès à la culture passe aussi et de plus en plus souvent par Internet ;
    - Alors que le prix de l’immobilier, que ce soit à l’achat ou à la location, est prohibitif pour la concrétisation de certains projets professionnels ou associatifs, des locaux commerciaux, administratifs, des établissements scolaires, etc. ne sont jamais utilisés 24 H / 24.

Les besoins

Les inventeurs du projet ont estimé que :

  • La réduction de la fracture numérique doit faire partie intégrante des actions d’accompagnement social et professionnel de personnes défavorisées ;
  • Les personnes éloignées du numérique ont besoin d’un accompagnement de proximité, il est important qu’elles puissent bénéficier d’initiation au numérique dans un cadre rassurant et facilement accessible même sans moyens personnels de transport ;
  • L’ensemble de la population est concerné par la littératie numérique, c’est-à-dire que tout un chacun peut avoir besoin de conseils pour mieux appréhender les outils numériques, mieux utiliser et décrypter les nouvelles technologies de l’information, mieux se servir du numérique au quotidien, dans de nouveaux apprentissages ou encore pour la résolution de problématiques complexes ;
  • L’auto-formation et les apprentissages en autodidactes tout au long de la vie doivent être encouragés par la multiplication des tutoriels en ligne et les « MOOC » (formations en ligne) ;
  • Dans un contexte de raréfaction des moyens et pour pouvoir diversifier les actions d’accompagnement des personnes en situation d’insertion, il est opportun de promouvoir l’économie d’usage et la mutualisation des ressources, notamment des locaux.

Les détails du projet

Cybersquat peut être vu comme un projet novateur de par les objectifs poursuivis et les modalités de fonctionnement envisagées.

Les inventeurs du projet mettent à jour un phénomène de société méconnu : l’illectronisme c’est-à-dire la non maîtrise par une partie de la population des compétences de base permettant l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Convaincus que ces technologies sont des vecteurs de lien social et d’opportunités professionnelles, ils ont pensé Cybersquat pour que tout citoyen soit en mesure d’utiliser les fonctionnalités de base d’un ordinateur.
En pratique, Cybersquat c’est une équipe de médiateurs-formateurs au numérique qui se déplace sur tout le territoire du Département pour dispenser des fondamentaux en informatique : allumer un ordinateur, utiliser des logiciels de bureautique, ouvrir un navigateur web, se servir d’une messagerie électronique, etc. S’adaptant à tout public, les animateurs de Cybersquat pourront également proposer des sessions de perfectionnement pour les personnes dont la maîtrise des outils numériques serait plus avancée.

Les inventeurs du projet Cybersquat

Nous contacter